News

Retrouvez-nous également sur :  et          et consultez l’agenda 

ASSEMBLEE GENERALE UNY

A tous nos membres !

Vous êtes conviés à participer à l’Assemblée Générale statutaire de l’UNY qui aura lieu le :

MERCREDI 1er MARS 2023 au Club à 19h00

Merci d’agender cet événement qui sera suivi d’un moment convivial diététique (pizza et verre de l’amitié !).

Le comité se réjouit de vous rencontrer à cette occasion.

LOTO DU CLUB A LA MARIVE DIMANCHE 15 JANVIER 2023 !!!!

NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX POUR SOUTENIR NOTRE CLUB ET GAGNER DES SUPERS LOTS !!

Quatrième participation de Christine Baud au Tour du lac Léman

Depuis 50 ans, la Société Nautique de Genève organise le tour du lac Léman à l’aviron. Au départ de Genève, le parcours suit la rive nord du lac jusqu’à Villeneuve, en passant par les points de contrôle de Versoix, Nyon, Rolle, Morges, Lausanne, Rivaz, Montreux, Villeneuve et le Bouveret, puis revient vers Genève par la rive sud et les postes de contrôle d’Evian, Thonon et Sciez. La distance parcourue est de 160 km et confère à cet événement le titre de la plus longue régate du monde en bassin fermé. Elle est réservée à des yolettes de quatre barré (4x +).

Curieusement, ce tour du lac Léman est une épreuve qui attire de très nombreux clubs allemands (Bonn, Cologne, Stuttgart, Ludwigshafen, Karlsruhe etc) et ceux-ci dominent le classement depuis plus de 30 ans.

Parmi les 26 équipages qui ont pris le départ le samedi 24 septembre 2022, se trouvaient 4 équipages féminins, 5 équipages mixtes et 17 équipages masculins. Les 5 meilleurs temps ont été réalisés par des équipages masculins venant d’Allemagne, le gagnant parcourant les 160 km en 11h52min20s, battant ainsi le record de l’épreuve.

Mais la performance qui nous intéresse spécialement est celle du meilleur équipage féminin arrivé en 15ème position après 16h34min54s de course. Cet équipage est entre autres composé des rameuses Katrina Edmunds et Natalia Hornes du Rowing Club Lausanne (qui, on l’a vu précédemment, ont gagné une finale 2x aux Masters de Libourne) et de notre championne Masters préférée, Christine Baud, qui en est déjà à sa 4ème participation du tour du lac Léman mais seulement à son 2ème tour complet (les 2 premiers ayant été écourtés dû à trop de vent). L’équipage de la yolette Lausanne/Yverdon/Neuchâtel a changé de barreuse toutes les 45 minutes ce qui revient à un rythme individuel de 3 heures de rame et 3/4 heure de barre, temps durant lequel il faut aussi s’alimenter et se revigorer. La météo du 24 septembre n’a pas été favorable tout du long. Les 4 premières heures soit jusqu’à midi se sont déroulées sous la pluie et un peu de vent, puis les équipages ont profité de jolies éclaircies et d’un lac plus calme jusqu’au soir. Pour finir, il y a eu des orages, mais heureusement pour nos 5 concurrentes, soit devant ou derrière elles, mais jamais au-dessus.

Le Comité félicite Christine pour ce magnifique résultat.

Souper de clôture – 5 novembre 2022

Ambiance chaleureuse et familiale pour clôturer la saison.

 

     

Participation romande aux Régates Mondiales d’Aviron Masters 2022 (suite et fin)

 

La distance imposée à toutes les courses était de 1000 m. Dans chaque catégorie, le nombre de finales programmées résultait du nombre de bateaux inscrits, à raison de 8 couloirs par finale et une cadence un peu folle de 1 départ de course toutes les 3 minutes.

Les régates auxquelles a participé Patrick ont eu lieu le 8 septembre (8+), le 9 septembre (4+) et le 10 septembre (4-). En 8+, l’équipage romand a obtenu une belle 5ème place, à 14 secondes des gagnants. En 4+, ils ont obtenu la 6ème place, à 20 secondes des gagnants et en 4-, ils ont dû se contenter de la dernière place, à 29 secondes des gagnants. Il est fort probable que la fatigue accumulée explique la moins bonne performance de Thées, Michael, Eric et Patrick au dernier jour de la compétition.

Lorsque Patrick évoque cette ultime régate, on sent une pointe de déception. Or, il semble plus juste de considérer la performance d’ensemble, à savoir les mois d’entrainement intensif, la logistique et le déplacement de 3 bateaux, l’acclimatation, l’organisation très tendue autour de plusieurs centaines de courses, la participation à 3 courses et une excellente 5ème place en finale de 8+. En vérité, le tout relève de l’exploit et nous ne pouvons que féliciter Patrick et ses co-équipiers d’avoir relevé ce défi.

Par ailleurs, du côté des femmes romandes, notons que Lausanne a gagné une finale du double Womens en catégorie B. Les rameuses Natalia Hornes (1984) et Katrina Edmunds (1977) ont obtenu là un résultat remarquable.

 

Information recueillie auprès de Patrick et compilée par Françoise le 3 décembre 2022. 

 

 

Un équipage romand participera aux Régates Mondiales d’Aviron Masters 2022 (suite)

Fin mai, je vous avais rapporté que trois de nos membres se préparaient intensément en vue de leur participation aux Masters de Libourne. Entre-temps, hélas, Samuel a choisi de renoncer pour des raisons professionnelles et Frédéric est blessé. A présent, il n’y a plus que Patrick pour représenter notre club. Souhaitons-lui bonne chance !

L’équipe inscrite pour la régate 8+ est composée de

– Delphine (Neuch’) à la barre
– Clément (Neuch’) à la nage
– Eric (Seeclub Bienne)
– Patrick (UNY)
– Michael (Neuch’)
– Thees (Neuch’)
– Philippe (Neuch’)
– Alex (Neuch’)
– Michel (Lausanne Sport Aviron)

Ils rameront sur le 8 du LSA qui s’appelle L’Infini. Leur régate en catégorie D aura lieu le jeudi 8 septembre. Ils se rendront à Libourne dès lundi 5 septembre pour avoir le temps, mardi et mercredi, de s’acclimater au plan d’eau des Dagueys et s’entraîner. A propos de ce plan d’eau, le site internet des Masters (wrmr22.com) précise qu’il est connu pour offrir des conditions de navigabilité exceptionnelles.

Mais une seule course, est-ce suffisant ? Pour certains, non. Une équipe réduite, formée de Patrick à la nage, Eric, Michael et Thees, participera à une course en 4+ le vendredi (avec Delphine) et en 4- le samedi avec, respectivement, un bateau prêté par un club français de Gravelines et un bateau de notre club, le Synchr’eau.

Leur dernier entraînement en 8 a pu se faire le 17 juillet. Ensuite, à cause des absences vacancières de l’un ou l’autre équipier, chacun s’est entraîné individuellement sur la base d’un programme d’entraînement élaboré par notre champion Rolandas (merci Roli !). Le programme est basé sur un minimum de 4 jours d’entraînement par semaine. Les prochains entraînements en équipe auront lieu ce week-end : en 4- à Yverdon ce samedi 20 août (avant la régate interne), et en 8+ dimanche 21 août (à Lausanne ou à Neuchâtel en fonction des vents).

Nos encouragements accompagnent cette vaillante équipée.

Information recueillie auprès de Patrick et compilée par Françoise le 17 août 2022.

 

Un équipage romand 8+ participera aux Régates Mondiales d’Aviron Masters 2022


Du mercredi 7 au dimanche 11 septembre, la ville de Libourne (à 30 km de Bordeaux) accueille le World Rowing Masters Regatta 2022 (http://wrmr22.com/). Les inscriptions sont ouvertes à des participants de 27 ans et plus. Les régates sont organisées en tenant compte d’une classification selon l’âge des équipages. Il y a officiellement 11 catégories, de A (27 à 35 ans) à K (pour les 85 ans et plus). Sous l’impulsion de Michael Fatien du club d’aviron de Neuchâtel, un équipage romand de catégorie D (50-54 ans) est en train de se constituer.
Les rameurs pressentis viennent de Bienne, Lausanne, Neuchâtel et Yverdon. Pour l’instant ils sont 11, plus une barreuse, et s’entraînent régulièrement en formation 8+ pointe depuis mars 2022. Certaines fins de semaine, ils participent à des régates en Suisse. Leur bateau de compétition est celui du Lausanne Sport Aviron et c’est probablement avec ce bateau qu’ils se rendront à Libourne.
Le groupe d’Yverdon est formé de Frédéric Brand, Patrick Karpinski et Samuel Stutz.
J’ai interviewé Patrick sur ses motivations :
Pourquoi l’aviron est-il ton sport préféré ?
– J’aime l’eau, glisser sur l’eau, découvrir des coins sympas et c’est très relaxant.
As-tu été orienté vers ce sport par tes parents ?
– Non, pas du tout. J’ai découvert ce sport assez tard, à 21 ans, au moment de commencer mes études d’ingénieur à Grenoble. A cette époque nous ramions sur l’Isère. En troisième année d’étude, j’avais opté pour un séjour Erasmus à Dublin. Là-bas, les rameurs étaient légion, chaque club possédait 7 à 8 bateaux de 8+ et nous ramions toujours en pointe. J’ai gardé de cette année en Irlande une préférence pour la rame en pointe.
Si tu as le choix entre plusieurs clubs d’aviron, selon quels critères choisirais-tu ton club ?
– Les installations et le matériel disponible sont des critères importants. Ensuite, comme j’aime la compétition, le club en question doit offrir cette possibilité et cette ambiance. De ce point de vue, Lausanne me paraît plus attrayant qu’Yverdon car les compétiteurs master y sont beaucoup plus nombreux. Mais, habitant près d’Yverdon, c’est tout simplement plus commode de ramer ici.

Propos recueillis par Françoise Beltzung le 26 mai 2022. Texte relu et amendé par Patrick avant publication.

Journée Portes Ouvertes – 26 au 29 avril 2022

Journal La Région 28.4.2022

Agenda

L’agenda est à jour. N’hésitez pas à le consulter régulièrement, car il va évoluer tout au long de l’année : https://www.aviron-yverdon.ch/calendrier/

Vous pouvez également ajouter cet agenda à votre propre agenda Google en cliquant sur le bouton « + Google Agenda » en bas à droite de l’agenda.

Cours de sauvetage

Comments are closed.